SIGNET

La Vie Privée de Fantômette

 

Pour mener sa double vie et lutter efficacement contre les malfaiteurs, Fantômette mène une vie bien remplie.

Le jour, elle est cette écolière extrêmement studieuse, qui apprend facilement et semble ne faire aucun effort pour travailler. Lorsqu'elle a un moment de libre, elle l'exploite au mieux et, sous des apparences de nonchalance, éprouve en fait beaucoup de mal à rester sans rien faire. Même quand, en vacances, elle s'accorde quelques instants à lézarder au soleil, son esprit et toujours en éveil : elle observe son environnement, mémorise et analyse ce qu'elle voit, et réfléchit aux anomalies révélatrices d'un possible mystère à élucider. Elle partage ainsi la plupart de ses vacances entre activités sportives, visites touristiques, et… chasse aux bandits !

La nuit, c'est l'aventurière qui apparaît, vêtue de son costume de soie, et qui poursuit les malfaiteurs, courant bien souvent mille dangers. 

(Tiré de "Fantômette et les 40 Milliards",

2ème Édition, p.32-33, par Josette Stéfani).

Elle a non seulement besoin de toutes ses facultés d'observation et de déduction, mais également de compétences physiques dignes d'un sportif de haut niveau pour escalader, courir, se battre, ou au contraire se déplacer silencieusement dans le noir et guetter ses ennemis.

Personne n'a encore réussi à comprendre comment elle trouve le temps de dormir !

En résumé, Fantômette, comme beaucoup de héros mythiques, à commencer par Arsène Lupin, réalise à merveille l'idéal antique : un esprit sain dans un corps sain. Cela donne envie de lui ressembler !

 

   UN ESPRIT SAIN ...


Pour une adolescente d'une douzaine d'années, Fantômette développe des facultés intellectuelles tout simplement hors normes.

Si elle ne semble pas montrer de difficultés à apprendre ses leçons et à faire ses devoirs scolaires, c'est sans doute parce que son niveau culturel est bien supérieur à ce qu'on lui apprend à l'école.

Elle parle un nombre considérable de langues, anglais, allemand, espagnol, italien, turc, grec, russe et chinois, et elle a également des notions de japonais, d'arabe et d'hindoustani ("Olé, Fantômette !") . On la voit d'ailleurs fréquemment le nez plongé dans un manuel d'apprentissage, du type "Le Japonais sans Peine".

Elle sait également lire sur les lèvres, à la manière des sourds-muets, comprend couramment l'alphabet morse et pratique à ses heures perdues la radio amateur ("Fantômette Brise la Glace").

Pour son plaisir, elle lit en outre des magazines scientifiques comme "La Science pour Tous" ("Fantômette et le Masque d'Argent") ou des classiques français comme Molière ("Fantômette et l'Île de la Sorcière") ou Victor Hugo, ("Fantômette au Carnaval") et c'est même le livre de Hugo, qu'elle avait glissé dans son chemisier pour avoir les mains libres, qui lui sauve la vie en arrêtant la course d'une flèche tirée par Le Furet ! Comme quoi, la culture...

De manière générale, elle a une culture générale surdéveloppée, et lorsqu'elle s'engage dans une enquête, elle commence par se documenter dans sa bibliothèque privée ("Fantômette et le Brigand", "Fantômette et les 40 Milliards"). Sa curiosité intellectuelle, et sa curiosité tout court, sont sans bornes et elle impressionne les gens qu'elle rencontre par ses connaissances et ses facultés d'analyse. À cela, elle répond en général avec une fausse modestie : "Je m'intéresse à tout...".

Pour se tenir au courant de toutes les affaires criminelles ou les évènements marquants, elle tient à jour un fichier. Elle lit également quotidiennement le journal "depuis la date jusqu'au nom de l'imprimeur" et garde les anciens numéros des journaux ou au moins certaines coupures de presse.

Fantômette a également développé un sens de l'observation hors du commun et une mémoire photographique, qui lui permettent de donner le signalement d'un inconnu qu'elle n'a fait qu'apercevoir ("Fantômette et le Masque d'Argent"). Elle connaît un nombre considérable de numéros de téléphone par cœur, retient les plaques d'immatriculation d'un simple coup d'œil et a également appris par cœur que l'intégralité du plan de Paris.

Mais Fantômette n'en est pas moins une adolescente, et elle aime aller au cinéma, au spectacle, au concert, à un match de boxe, et regarde les bons vieux Laurel et Hardy à la télévision. Il lui arrive de lire les magasines des filles de son âge, comme "Jolie Mademoiselle", et, très coquette, elle adore tripoter des bouts de tissus, se déguiser ou se choisir une tenue pour une soirée costumée. Et même si, contrairement à Ficelle, elle ne se pâme pas devant le chanteur Dynamite Bill ("Fantômette et le Dragon d'Or"), il lui arrive fréquemment de fredonner les tubes à la mode, comme le célèbre "Moi, j'aime les pom-pom-pommes de terre frites…"!

(Tiré de "Fantômette à la Mer de Sable",

2ème Édition, p.64-65, par Josette Stéfani).

 

   ... DANS UN CORPS SAIN


De la même manière qu'elle s'intéresse à toutes sortes de choses, elle excelle dans de nombreuses activités sportives :

(Tiré de la Couverture de "Fantômette et le Château Mystérieux",

3ème Édition, par Josette Stéfani).

Elle sait également piloter un avion, même si elle est trop jeune pour avoir son brevet ("Fantômette contre Diabola") et conduire une voiture ("Les Exploits de Fantômette") et une moto ("Fantômette et le Secret du Désert") quoique ne n'ayant pas non plus l'âge de passer le permis .

Plus simplement, elle fait environ une vingtaine de minutes de gymnastique tous les matins, pour entretenir musculature, souplesse et souffle, souvent au son de la radio ("Fantômette et le Brigand" et "Appelez Fantômette !"), mais aussi lorsqu'elle est retenue prisonnière, au fond d'une cave, cernée par des pièges à loup ! ("Fantômette contre Diabola").

Bien que la fréquence de ses expéditions nocturnes ne lui permette certainement pas de dormir suffisamment toutes les nuits, elle s'octroie parfois des grasses matinées, qu'elle agrémente de la lecture du journal ou en écoutant le bulletin d'informations à la radio ou à la télévision.

 

Fantômette commence en général sa journée par un solide petit-déjeuner, et comme elle n'a pas de temps à perdre, elle se prépare un mélange de café au lait soluble, composé d'un tiers de café en poudre, un tiers de lait en poudre et un tiers de sucre en poudre. Elle mange aussi une ou deux tartines beurrées avant de faire sa gymnastique et de prendre sa douche.

Sans aller jusqu'au point de Boulotte, elle est assez gourmande et a un bon coup de fourchette, mais elle essaye en général de manger équilibré et en quantités raisonnables.

Fantômette ne consomme bien entendu ni alcool, ni tabac, ni aucune drogue.

 
 

 

Ce site n'est pas un site officiel mais une page personnelle exclusivement informative, sans aucune visée commerciale.

Tous les textes cités, les images reproduites et les droits relatifs à Fantômette sont la propriété exclusive des Auteurs et des Éditions Hachette.

Les ouvrages de la série Fantômette sont soumis à la Loi n°49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse.

fantômette fantomette mille pompons ! millepompons georges chaulet bibliothèque bibliotheque rose verte éditions editions hachette france loisirs le livre de paris casterman jeanne hives josette stéfani stefani philippe daure matthieu blanchin caribara claire lhermey anne hofer françois francois craenhals endry caribara ellipsanime julien magnat bloody mallory chastity blade femis kelly smith 31 juin films olivier assayas pyramide production productions pierre bannier microsociétés microsocietes  l'harmattan laurence decréau décreau décréau decreau françoise francoise ficelle boulotte mephisto méphisto oeil de lynx france flash mademoiselle bigoudi commissaire pomme le masque d'argent éric eric le furet alpaga bulldozer véra vera vérabova verabova söze soze framboisy littérature livre ouvrage roman bouquin aventure bande dessinée série serie télévisée televisee dessin animé anime animation cinéma cinema film enfants adolescents jeunes jeunesse aventurière justicière héros masqué héroïne masquée