SIGNET

L'Évolution des Éditions et Formats de Fantômette

 

L’évolution des différentes éditions de Fantômette se confond avec celle de la Bibliothèque Rose, puisque les aventures de Fantômette n’ont jamais cessé d’être rééditées depuis 1961 jusqu’à aujourd’hui.

Les Éditions Hachette ont changé de nombreuses fois le design de la Bibliothèque Rose afin de rester en phase avec l'air du temps, et elles ont fait appel à des dessinateurs différents quasiment à chaque nouvelle évolution du format. C’est d’ailleurs une des raisons qui rendent les Illustrateurs si importants dans l'histoire de Fantômette.

Ainsi, on peut distinguer sept éditions successives des aventures de Fantômette, que l’on peut différencier par le format des volumes et leurs Illustrateurs.

 

   1ère Édition


Lorsque Fantômette paraît en 1961, la Bibliothèque Rose vient d’être éditée dans sa forme la plus connue : un ouvrage de format poche (12 cm x 17 cm), à couverture cartonnée, rigide et vernie ("carton pelliculé"), avec une large illustration très colorée et une tranche rose et blanche, au centre de laquelle se trouve une mini-illustration rappelant celle de couverture ou les mots-clés du titre.

Cette édition est très recherchée par les collectionneurs et certains volumes, lorsqu'ils sont en bon état, sont actuellement revendus sur Internet jusqu'à 25 !

On peut reconnaître cette édition à plusieurs caractéristiques : 

1ère édition.

XXX

·        la mention "Nouvelle Bibliothèque Rose" apparaît en haut de la couverture ;

·        le logo de la Bibliothèque Rose (deux enfants sur un petit âne) figure au dos du livre ;

·        une numérotation figure sur la tranche, en dessous du nom Hachette, basée sur l'ordre de publication de tous les romans de la Bibliothèque Rose, toutes séries confondues ;

·        au début de l'ouvrage est insérée la liste des autres titres de Georges Chaulet parus à la Bibliothèque Rose ou Verte, soit une liste assez courte puisque les romans étaient en cours d'écriture à cette époque.

C’est Jeanne Hives qui se voit confier la charge d'illustrer les romans de Fantômette dans leur première version et qui, sans le savoir, marquera des générations de lecteurs en créant le visuel du Costume de Fantômette. Son style, très romantique et un peu vieillot, reste encore aujourd'hui très apprécié par de nombreux lecteurs.

Les ouvrages comportent également des illustrations intérieures : quatre illustrations en couleurs et en pleine page réparties dans le livre, et de nombreuses illustrations en noir et blanc, souvent sur une demi-page, au fil du texte.

Illustrations de Jeanne Hives.

XXX

On peut dénombrer 16 ouvrages qui répondent à ces critères (des "Exploits de Fantômette" à "Fantômette et le Trésor du Pharaon").

Le dix-septième tome de la série, "Fantômette et la Maison Hantée", paru en 1971, comporte encore toutes les caractéristiques de la première édition (notamment la mention "Nouvelle Bibliothèque Rose" et la numérotation), mais il est illustré par Claire Lhermey et il préfigure le passage à la deuxième édition et "l'ère  Josette Stéfani".

Illustrations de Claire Lhermey.

XXX

 

   2ème Édition


En 1970, c'est Josette Stéfani qui continue les illustrations de Fantômette après le départ de Jeanne Hives.

C'est l'occasion pour Hachette de réimprimer tous les titres déjà parus, avec exactement la même présentation pour l'ouvrage mais des couvertures et des illustrations intérieures différentes.

L'évolution se fait en douceur entre les deux dessinatrices, ce qui justifie quelques curiosités :

·        "Fantômette contre le Géant", "Fantômette et la Télévision", "Les Sept Fantômettes" et "Fantômette et son Prince" sont réimprimés avec une couverture de Josette Stéfani mais en conservant les dessins intérieurs de Jeanne Hives. Josette Stéfani refera ultérieurement les planches intérieures de "Fantômette et la Télévision" et "Les Sept Fantômettes", mais cette anomalie demeurera pour "Fantômette contre le Géant" et "Fantômette et son Prince" qui garderont les dessins de Jeanne Hives jusqu'à la l'avènement de la quatrième édition.

·        "Fantômette et la Lampe Merveilleuse" est réimprimé dans la version de la première édition (couverture et planches intérieures de Jeanne Hives) et il faudra attendre la troisième édition pour que Josette Stéfani se décide à illustrer ce volume.

Couverture de Josette Stéfani...

XXX

... Et illustrations intérieures de Jeanne Hives.

XXX

Dans un désir de variété, les Éditions Hachette font également illustrer trois titres par Anne Hofer, de 1981 à 1983 :

·        "Fantômette contre Satanix", 

·        "Fantômette et la Couronne" et  

·        "Mission Impossible pour Fantômette", 

mais le public garde sa préférence pour les dessins de Josette Stéfani qui continue donc d'illustrer l'intégralité de la série jusqu'à la quatrième édition incluse.

Illustrations de Josette Stéfani.

XXX

Illustrations de Anne Hofer.

XXX

La deuxième édition des aventures de Fantômette recouvre la période des années 70 jusqu'au début des années 80, soit le moment où les ouvrages se vendent par milliers. Rien d'étonnant alors que la deuxième édition comporte plusieurs variantes au fil des réimpressions :

La première version de la deuxième édition ressemble presque en tous points à la première édition sauf deux différences :

·        la mention "Nouvelle Bibliothèque Rose" a été remplacée par "Bibliothèque Rose" ;

·        la numérotation a disparu sur la tranche.

La seconde impression n'est pas encore très différente, mais on note que le logo de Hachette a disparu sur la quatrième de couverture.

La troisième réimpression voit apparaître un code-barre à l'arrière et une double page de garde avec les portraits en noir et blanc des huit personnages principaux. 

De manière irrégulière, on retrouve également la liste des œuvres de Georges Chaulet au début du volume (qui s'est considérablement enrichie durant la deuxième édition) et des extraits du catalogue de la Bibliothèque Rose à la fin du volume. 

La double page de garde.

XXX

 

   3ème Édition


La troisième édition, dont l'impression commence en 1983, marque un premier tournant dans l'évolution de la Bibliothèque Rose et cette fois, le format change sensiblement : 11,5 cm x 17,2 cm (soit un léger affinement du livre en hauteur) et la tranche devient hachurée rose et blanc en diagonale, avec la mini-illustration en haut de la tranche. Une mini-illustration tirée d'une planche intérieure en couleur est ajoutée sur la dernière de couverture. Enfin, en plus des habituelles quatre illustrations pleine page couleur, il apparaît dans certains volumes des illustrations intérieures en noir et blanc et en pleine page.

Les illustrations de la série sont pratiquement toutes dues à Josette Stéfani, y compris pour "Fantômette en Danger" (1983), dont les dessins ont été attribués à tort à Anne Hofer.

Seuls trois titres gardent leurs dessins d'origine et n'ont pas été réillustrés par Josette Stéfani.

·        "Fantômette contre le Géant" et "Fantômette et son Prince" avec les dessins intérieurs de Jeanne Hives.

·        "Fantômette contre Satanix" qui conserve la couverture et les planches intérieurs de Anne Hofer.

Illustrations de Josette Stéfani.

XXX

Illustrations de Josette Stéfani.

XXX

Josette Stéfani a en revanche créé des couvertures et des planches intérieures originales pour certains volumes précédemment illustrés par d'autres dessinateurs à l'occasion de leur réimpression en troisième édition :

·        "Fantômette et la Lampe Merveilleuse" (auparavant illustré par Jeanne Hives), 

·        "Fantômette et la Maison Hantée" (auparavant illustré par Claire Lhermey),

·        "Fantômette et la Couronne" et "Mission Impossible pour Fantômette" (auparavant illustré par Anne Hofer),

·        "Fantômette contre la Main Jaune" (planche intérieures différentes de celles de la deuxième édition), et enfin

·        "Fantômette et la Télévision", "Fantômette à la Mer de Sable", "Fantômette contre Charlemagne" et "Fantômette et le Dragon d'Or" (couvertures originales).

On décèle quelques différences mineures au fil des réimpressions, comme des changements de mini-illustration sur la tranche. et au dos de l'ouvrage, et très fréquemment des variantes de la couleur utilisée pour le titre.

1ère version en 1983.

XXX

2ème version en 1984.

XXX

Sur certains volumes de cette édition, on retrouve la double page de garde avec les portraits en noir et blanc des huit personnages principaux, et parfois des extraits du catalogue de la Bibliothèque Rose, des listes d'ouvrages de la série "Fantômette" ou des publicités pour d'autres publications de Hachette (par exemples les Bandes Dessinées tirées des séries de la Bibliothèque Rose et Verte).

Le dernier volume de la série à être publié en 1987, "C'est Toi Fantômette", diffère sensiblement des autres et préfigure largement ce que sera la quatrième édition

·        la couverture est souple ; 

·        il n'y a plus d'illustrations intérieures en couleurs, mais seulement des illustrations en noir et blanc pleine page ;

·        de petites illustrations miniatures apparaissent au début de chaque chapitre (ce procédé est apparu dès "Fantômette s'Envole"). 

Par ailleurs, il s'agit d'une expérience de livre interactif de type "livre dont vous êtes le héros", ce qui est rappelé par lé présence d'un petit dé violet sur la couverture et sur la tranche.  Ce dernier volume n'a eu qu'un succès d'estime et il a été très mal distribué, ce qui explique qu'il soit aujourd'hui extrêmement difficile à trouver d'occasion.

"C'est Toi Fantômette".

XXX

Une double page intérieure.

XXX

 

   4ème Édition


Illustrations de Josette Stéfani.

XXX

Avec la 4ème édition, en 1988, le style des ouvrages de la Bibliothèque Rose change radicalement : les livres sont désormais à couverture souple, de format 11 cm x 17,8 cm (soit encore un rétrécissement), et donc beaucoup plus minces et légers.

Le principe d'une tranche hachurée rose et blanc est conservé, avec une mini-illustration originale, représentant toujours le même visage de Fantômette avec un fond différent par ouvrage, et le retour de la numérotation.

Une double page intérieure.

XXX

Les dessins sont exclusivement ceux de Josette Stéfani et l'on note une diminution du nombre d'illustrations intérieures : les planches pleine pages en couleur et en noir et blanc sont supprimées (certaines sont reprises pour servir de couverture à la place du dessin de couverture original), et il n'y a plus que de petits dessins au fil des pages insérés entre les lignes du texte. 

La page de garde.

XXX

La page de garde de l'ouvrage permet désormais aux jeunes lecteurs d'inscrire leur nom et le nom de la personne qui leur a offert le livre (comme une sorte d'ex-libris). Il n'y a plus de catalogue, ni de liste, ni de publicités.

Les principales critiques à formuler sur cette quatrième édition concernent la couleur rose bonbon criarde et vulgaire choisie pour la couverture et la mauvaise qualité générale du produit, très fragile et peu durable.

 

   5ème Édition


Avec la 5ème édition parue à partir de 1990, on refait connaissance avec le bon goût.

Cette fois-ci, ce n'est plus Josette Stéfani mais Philippe Daure qui illustre les ouvrages, avec un style plus élégant, parfois même trop classique quoique plein de bonne humeur.

Une fois, de plus, le style de couverture change : de même format et toujours souple, la couverture est beaucoup plus sobre, à fond blanc, avec un rose pastel. La tranche n'est plus hachurée mais uniformément rose pâle. Les mini-illustrations de tranche, toujours en haut, sont originales et gardent l'idée de montrer une tête de Fantômette, mais différente pour chaque ouvrage. 

Illustrations de Philippe Daure.

XXX

Une double page intérieure.

XXX

Avec une tendance à contre-courant de la société du tout-image, les Éditions Hachette choisissent de diminuer encore le nombre d'illustrations intérieures, mais de renouer avec les illustrations pleine page en noir et blanc (deux par ouvrage).

Les lecteurs ont toujours la possibilité d'apposer leur "ex-libris" en première page et il y a de nouveau une liste des autres titres parus dans la série.

Cette réédition est incomplète (31 titres seulement) et on trouve de nombreuses originalités du fait d'une réimpression progressive des titres :

- "Fantômette et la Lampe Merveilleuse" présente une couverture originale de Josette Stéfani (différente de celle de la troisième édition) ;

- "Fantômette s'Envole" existe en deux versions, une avec les illustrations que Josette Stéfani avait créées pour la troisième édition et une avec les dessins de Philippe Daure (à noter également la dernière de couverture publicitaire avec un annonceur externe à Hachette sur la version de Josette Stéfani de "Fantômette s'Envole").

Version de Josette Stéfani.

XXX

Version de Philippe Daure.

XXX

- Certains autre volumes présentent de façon irrégulière des illustrations intérieures de Josette Stéfani alors que la couverture est de Philippe Daure : 

·         "Fantastique Fantômette" et 

·         "Fantômette contre la Main Jaune". 

- Certains volumes sont co-illustrés par Philippe Daure et Matthieu Blanchin :

·         "Fantômette Ouvre l'Oeil".

- Certains volumes enfin sont illustrés par Matthieu Blanchin tout seul, sans doute à cause de la "passation de pouvoirs" progressive qui eut lieu entre les deux illustrateurs vers la 6ème édition :

·         "Fantômette chez le Roi",

·         "Fantômette Viendra ce Soir",

·         "Fantômette Brise la Glace",

·         "Fantômette fait tout Sauter",

·         "Fantômette et les 40 Milliards" et

·         "Fantômette en Danger".

Le premier titre co-illustré

par Philippe Daure et Matthieu Blanchin.

Illustrations de Matthieu Blanchin.

XXX

 

   6ème Édition


La sixième édition n'en est pas vraiment une dans la mesure où Matthieu Blanchin n'a illustré qu'une dizaine de titres supplémentaires à la suite du départ de Philippe Daure. Son style est plus coloré et dynamique, mais aussi plus touffu. Il respecte cependant une bonne continuité graphique.

Cette édition reste relativement confidentielle car il est difficile de la distinguer de la précédente. La sixième édition cohabitent d'ailleurs allégrement avec la 5ème édition dans les rayons des librairies.

Les différences majeures résident dans le choix d'un rose un peu plus soutenu pour la couverture, une police de caractère et un encadrement différents pour les titres, et la coloration du fond de la dernière de couverture.

Illustrations de Matthieu Blanchin.

XXX

Une double page intérieure.

XXX

 

   7ème Édition


En 2000 s'opère enfin la plus récente révolution de la Bibliothèque Rose. En effet, une rénovation complète du design des Bibliothèque Rose et Verte est décidée. La Bibliothèque Rose se subdivise plus clairement en "Rose" (catégorie d'âge des lecteurs de "Fantômette") et "Minirose" (pour les plus jeunes avec "Oui-Oui" par exemple) avec un code couleur différent : "Minirose" est en rose pastel alors que "Rose" est en rose bonbon très agressif mais étonnamment bien utilisé.

Le design général est en effet très moderne, mais pas vulgaire, et très dynamique, à l'image du marché des livres pour la jeunesse où s'installe une concurrence féroce.

Le format est légèrement agrandi (12,5 cm x 17,8 cm). La couverture est mi-souple, mi-rigide, d'aspect presque plastifié, avec certaines parties de la couverture brillantes et d'autres mates. La tranche est arrondie, ce qui donne l'impression d'un "vrai" livre relié, avec une mini-illustration de tranche une fois de plus originale.

La qualité générale est bien meilleure que les éditions souples présentées depuis 1988.

Illustrations de Caribara.

XXX

Il n'est à déplorer que le manque de fidélité évident de l'identité graphique de Fantômette par rapport au texte d'origine. En effet, le visuel de Fantômette a été très remanié lors de son passage à la télévision et on a un peu l'impression que les Éditions Hachette ont décidé de faire des livres de Fantômette un produit dérivé du Dessin Animé, ce qui reflète malheureusement la réalité chez la nouvelle génération des lecteurs de Fantômette.

C'est donc le studio graphique Caribara qui est chargé d'assurer les illustrations de couverture en inspiration directe avec le Dessin Animé, et très bizarrement pour un livre destiné aux jeunes, il n'y a plus aucune illustration au fil du texte, mais seulement des petites Fantômettes en noir et blanc au coin inférieur de chaque page.

On retrouve en revanche l'ex-libris, une double page de présentation dessinée de l'héroïne, une liste des titres disponibles et des publicités pour les autres séries de la Bibliothèque Rose à la fin.

Une double page intérieure.

XXX

La page de garde.

XXX

À noter que certains volumes portent en couverture une estampille publicitaire "Coup de cœur Canal J" destinée à rappeler aux lecteurs, s'il en était besoin, la diffusion du Dessin Animé sur la chaîne.

Cette édition est encore actuellement en cours de publication, puisque les Éditions Hachette rééditent les volumes progressivement les uns après les autres.

Estampille "Canal J".

XXX

 

Pour une vision globale des différentes éditions, voir le Tableau Comparatif montrant l'évolution des couvertures.

 

 
 

 

Ce site n'est pas un site officiel mais une page personnelle exclusivement informative, sans aucune visée commerciale.

Tous les textes cités, les images reproduites et les droits relatifs à Fantômette sont la propriété exclusive des Auteurs et des Éditions Hachette.

Les ouvrages de la série Fantômette sont soumis à la Loi n°49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse.

fantômette fantomette mille pompons ! millepompons georges chaulet bibliothèque bibliotheque rose verte éditions editions hachette france loisirs le livre de paris casterman jeanne hives josette stéfani stefani philippe daure matthieu blanchin caribara claire lhermey anne hofer françois francois craenhals endry caribara ellipsanime julien magnat bloody mallory chastity blade femis kelly smith 31 juin films olivier assayas pyramide production productions pierre bannier microsociétés microsocietes  l'harmattan laurence decréau décreau décréau decreau françoise francoise ficelle boulotte mephisto méphisto oeil de lynx france flash mademoiselle bigoudi commissaire pomme le masque d'argent éric eric le furet alpaga bulldozer véra vera vérabova verabova söze soze framboisy littérature livre ouvrage roman bouquin aventure bande dessinée série serie télévisée televisee dessin animé anime animation cinéma cinema film enfants adolescents jeunes jeunesse aventurière justicière héros masqué héroïne masquée