SIGNET

Josette Stéphani

 

Josette Stéfani est née à Mégrine (Tunisie) le 9 novembre 1929.

Diplômée des Beaux-Arts de Tunis en 1951, elle obtient la même année une bourse de voyage pour l'Italie et le prix Metro-Goldwin-Mayer de peinture à l'occasion de la sortie du film "Un Américain à Paris".

Elle expose à l'Alliance Française, monte à Paris en 1953 et entre hors-concours à l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs d'où elle sortira 6 mois plus tard pour commencer sa vie active de peintre et de dessinatrice.

Elle se fait connaître tout d'abord avec le dessin publicitaire : dépliants, affichettes, affiches publicitaires de mode pour les agences de publicités comme Publicis, Synergie, Havas et autres... et directement avec le Printemps, les Galeries Lafayette et la Samaritaine. Puis avec les illustrations : bandes dessinées dans France-Soir et illustrations ponctuelles dans les journaux, prix littéraires etc.

Enfin, ses peintures s'exposent depuis 1974 au Salon des Artistes Français au Grand Palais à Paris dont elle devient sociétaire en 1976. Elle obtient le prix Jean Geoffroy (figures d’enfants) et a fait plusieurs expositions de groupe, notamment à New York et à Dallas (mais apparemment aucune exposition personnelle).

Depuis 1990, elle privilégie la peinture avec quelques retours au dessin comme le groupe des "Petites" en 1998.

 

Un dessin de mode.

La toile "Planète Verte".

 

(La plupart des renseignements et des images ci-dessus sont tirés du Site Internet de Josette Stéfani, où sont reproduites quelques-unes de ses oeuvres, voir rubrique Liens).

 

   SA PARTICIPATION À FANTÔMETTE


À partir de 1970, Josette Stéfani commence une collaboration avec Hachette pour illustrer la série des "Fantômette", le personnage de Georges Chaulet, précédemment illustré par Jeanne Hives.

Son style est très différent de celui de Jeanne Hives, et, quoiqu'elle reprenne les acquis graphiques de cette dernière pour l'univers de Fantômette, elle impose très vite ses choix de couleurs très vives, probablement inspirés des mouvements artistiques des années 70 (pop-art). Ses planches semblent littéralement "prises sur le vif" et comportent de nombreux détails qui contribuent à créer une ambiance très dynamique et plus réaliste.

Un exemple de vêtements "hippies" des années 70

(Tiré de "Fantômette viendra ce Soir, 2ème Édition, p.64-65).

Fidèle à ses débuts comme dessinatrice de publicité pour les grands magasins, elle nous permet même de suivre l'évolution de la mode à travers les costumes des personnages, et surtout de l'invraisemblable Ficelle !

Cette collaboration dure jusqu'en 1990 (soit presque 20 ans) et elle a ainsi illustré la quasi-totalité des 49 titres de la série, sauf "Fantômette et la Maison Hantée" (Claire Lhermey) et "Fantômette contre Satanix", "Fantômette et la Couronne", "Mission Impossible pour Fantômette" et "Fantômette en Danger" (Anne Hofer).

Elle illustre même deux fois les planches intérieures de "Fantômette contre la Main Jaune".

En comptant non seulement les couvertures, mais aussi les planches en couleurs intérieures et les petits dessins noir et blanc au fil des pages, c'est en tout plus de 1500 illustrations qu'elle aura produites pour la série !

Mais surtout, c'est à Josette Stéfani que l'on doit une représentation précise du Costume de Fantômette (c'est notamment elle qui crée la désormais fameuse cagoule-bonnet à pompon de l'héroïne). Et malgré certaines variantes mineures de couleur (voir les couvertures de "Fantômette contre Fantômette", "Opération Fantômette",  "Fantômette dans le Piège" et "Fantômette et le Masque d'Argent" où l'intérieur de la cape de Fantomette est pourpre au lieu de rouge), ce sont les illustrations de Josette Stéfani qui marqueront définitivement les esprits des lecteurs de la Bibliothèque Rose.

La cape de Fantômette couleur pourpre.

 
 

 

Ce site n'est pas un site officiel mais une page personnelle exclusivement informative, sans aucune visée commerciale.

Tous les textes cités, les images reproduites et les droits relatifs à Fantômette sont la propriété exclusive des Auteurs et des Éditions Hachette.

Les ouvrages de la série Fantômette sont soumis à la Loi n°49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse.

fantômette fantomette mille pompons ! millepompons georges chaulet bibliothèque bibliotheque rose verte éditions editions hachette france loisirs le livre de paris casterman jeanne hives josette stéfani stefani philippe daure matthieu blanchin caribara claire lhermey anne hofer françois francois craenhals endry caribara ellipsanime julien magnat bloody mallory chastity blade femis kelly smith 31 juin films olivier assayas pyramide production productions pierre bannier microsociétés microsocietes  l'harmattan laurence decréau décreau décréau decreau françoise francoise ficelle boulotte mephisto méphisto oeil de lynx france flash mademoiselle bigoudi commissaire pomme le masque d'argent éric eric le furet alpaga bulldozer véra vera vérabova verabova söze soze framboisy littérature livre ouvrage roman bouquin aventure bande dessinée série serie télévisée televisee dessin animé anime animation cinéma cinema film enfants adolescents jeunes jeunesse aventurière justicière héros masqué héroïne masquée