SIGNET

Scène 8

 

Entre le Furet et ses complices, poussant le Professeur.

Le Furet

- Entrez, Professeur, vous êtes chez vous…

Professeur Potasse

- Je le sais bien, que je suis chez moi ! Pardi, puisque c’est ma maison !

Le Furet rallume la lumière.

Alpaga

- Dites, Furet insurpassable, on dirait que les filles ne sont plus là…

Le Furet

- Va voir dans la salle de bains !

Alpaga

(Il inspecte)

- Non, personne.

Le Furet

- Bull, dans la cuisine ?

Il va voir, revient avec la boîte.

Bulldozer

- Elles sont pas là, mais j’ai trouvé des escargots à la menthe. Je peux y goûter ?

Le Furet

(Geste d’agacement)

- Si tu veux !

Boulotte soulève le couvercle du coffre, indignée, aux spectateurs :

Boulotte

- Ce gros plein de soupe va manger mes escargots !

Le Furet

- Elles ont donc réussi à s’échapper, ces petites pestes ? D’ailleurs, peu importe, elles ne savaient pas où se trouve le paralyseur. Mais vous le savez, vous, Monsieur le Professeur ?

Professeur Potasse

- Je n’ai rien à vous dire, si ce n’est que vous êtes une bande de malappris et que vous mériteriez une fessée.

Le Furet

(Le faisant asseoir sur la chaise.)

- Nous allons vous faire changer le langage, Professeur !

(Prenant l’accent allemand.)

Nous afons les moyens te fous faire barler !!!

Bulldozer

(Goûtant un escargot - toujours une chips)

- Ah ! Ils sont bons ces escargots à la menthe !

(Au public :)

Vous en voulez un peu ?

Il refait une distribution, comme Boulotte précédemment.

Le Furet braque sa lampe de poche sur le visage du Professeur.

Le Furet

- Alors, ce paralyseur, où est-il ?

Professeur Potasse

- Cherchez, Messieurs, cherchez !

Le Furet

- Nous avons tout notre temps et sommes très pressés ! Si vous refusez de parler, nous allons employer quelques moyens efficaces !

Bulldozer

(Qui est remonté sur scène.)

- Je peux l’aplatir, cher ?

Le Furet

- Attends, Bulldozer, il existe d’autres procédés.

Alpaga

(Exhibant son couteau.)

- Je propose de le découper en fines rondelles, comme du salami de Parme…

Le Furet

- Je pense que ce ne sera pas nécessaire. Il parlera quand on lui chatouillera les narines avec une plume de serpent. Alors, Professeur, ça vient ?

Professeur Potasse

- Ce que je peux vous dire…

Le Furet

(Soulagé)

- Aaaaaahhh !

Professeur Potasse

- C’est que la mise au point de cet appareil a été particulièrement délicate. Je suppose que vous en connaissez le principe ? Un glapoteur intrinsèque crée un champ hypergénique dans un serpentin carnavalesque. Grâce à une pile au philosophe de litanie, on obtient une vibration de la récréation qui agit sur les franges du blue-jean…

Le Furet

(Furieux et toujours avec l’accent allemand.)

- ASSEZ ! NOUS AFONS LES MOYENS TE FOUS FAIRE DAIRE !

Professeur Potasse

(Vexé)

- Bon, je ne dirai plus rien.

Un silence. Venant de l’armoire, un éternuement de Ficelle. Alpaga s’en va ouvrir. Ficelle sort, se mouchant bruyamment.

Le Furet

- Tiens, tiens ! Voici notre grande asperge préférée, cette chère Ficelle ! Hé bien, elle tombe à pic, celle-là. Elle va nous dire où est caché le paralyseur ! On t’écoute, ma grande.

Ficelle

(Effrayée)

- Ben… Je ne sais pas où il est, moi, votre parapluie !

Le Furet

(À Potasse)

- Alors, on ne veut toujours pas parler ?

Professeur Potasse

- Je ne dirai rien !

Le Furet

- Bon, tant pis pour la grande cordelette. Bull !

Bulldozer

- Patron ?

Le Furet

- Fais-lui manger quelques escargots !

Ficelle

(Épouvantée.)

- Non, non ! Pas ça ! Je veux bien manger des araignées vertes, mais pas d’escargots !

Boulotte

- Moi je veux bien en croquer quelques-uns, des escargots.

Le Furet

(À Potasse)

- Alors ?

Professeur Potasse

- D’accord, je vais parler.

Le Furet

(Souriant)

- Eh bien voilà ! Je savais que nous finirions par nous entendre. Entre gens honnêtes, on arrive toujours à se mettre d’accord. Où est-il, ce paralyseur ?

Professeur Potasse

- Là, derrière mon portrait.

Le Furet

(Allant vers le tableau.)

- Ah ! Voyez-vous ça, le petit cachottier.

(Il décroche le tableau, trouve derrière un pistolet style martien, qui peut clignoter avec un ronfleur.)

Astucieuse, cette cachette. Alors comment ça fonctionne, ce fourbi ? On appuie sur la détente, je suppose ?

(Il appuie sur la détente au moment où Bulldozer s’apprête à avaler un escargot. Le pistolet est dirigé vers lui au moment où il clignote. Bulldozer se fige, la main en l’air, bouche ouverte.)

Tiens ! Mais ça a l’air de marcher très bien.

(Il fait le tour de Bulldozer en le regardant sous le nez.)

Alpaga

- Dites-donc, Furet stupéfiant, cet appareil fonctionne admirablement !

Le Furet

- Oui, ce n’est pas mal du tout. Et pour l’arrêter ?

Professeur Potasse

- On appuie de nouveau sur le bouton.

Le Furet braque le paralyseur vers Bulldozer, appuie. Le gros se remet à avaler son escargot.

Le Furet

- Génial !

Alpaga

- Chef émoustillant, je peux essayer ?

Alpaga fait un mouvement vers le Furet qui le paralyse.

Le Furet

- Épatant, cet engin ! Avec ça, je vais pouvoir immobiliser tous les employés des banques.

Professeur Potasse

- À condition qu’ils ne soient pas dans le scaphandre protecteur que j’ai construit.

Le Furet

- Ce scaphandre, il n’y en a qu’un, pour l’instant ?

Professeur Potasse

- Heu… Oui.

Le Furet

- Alors, les banquiers ne sont pas encore protégés ! À nous la fortune ! Je crois qu’il va falloir fêter ça. Bulldozer, vois donc qu’il n’y a pas une goutte de champagne.

Bulldozer

- Tout de suite, patron !

Il va chercher une bouteille dans la cuisine. Alpaga est toujours immobile. Ficelle se mouche bruyamment en faisant avec la bouche un bruit de trompette.

Le Furet

- Et sur vous, Professeur, ça marche ?

Professeur Potasse

- Mais… Mais !

Le Furet le paralyse.

Le Furet

- Ha ha ! Extra ! belle invention, mon cher ! Tous mes compliments !

Bulldozer débouche la bouteille, remplit des flûtes et se remet à manger ses escargots.

Le Furet

- Professeur, nous allons boire à votre santé.

(Apercevant Alpaga immobile.)

Ah ! Mais il y a droit aussi, notre mannequin.

(Il le déparalyse et lui donne un verre.)

Profitant de ce qu’ils sont occupés à trinquer, Françoise quitte discrètement sa cachette et sort de la maison.

Alpaga

- À votre santé, Furet insurpassable ! Vous êtes un des plus grands voleurs de ce siècle !

Le Furet le toise avec dédain. Alpaga rectifie :

Alpaga

- Vous êtes le plus grand voleur de tous les temps !

Le Furet bombe le torse.

Alpaga

- Chef admiré, maintenant que nous avons cette arme fantastique, on ne va pas faire un petit cambriolage nocturne ? J’ai repéré un magasin de vêtements où il y a tout plein de choses ravissantes. Et très originales. Un veston en fil de plomb avec des vitraux de cathédrales. Il s’éclaire de l’intérieur et on peut voir des anges roses ou bleus. C’est d’un goût exquis…

Le Furet

- Pourquoi pas ? Ça nous fera un petit entraînement… Bull, tu viens ?

Bulldozer

- J’voudrais bien finir mes escargots.

Le Furet

- Entendu. D’ailleurs pour une petite expédition dans une petite ville, on n’a pas besoin d’y aller à trois.

(Le Furet déparalyse le Professeur.)

Vous n’avez besoin de rien, Professeur ?

Professeur Potasse

- Heu… Non.

Le Furet

- Très bien !

(Il le reparalyse.)

Et toi, grande nouille ?

Ficelle

- Heu… Oui, à part que ce placard m’a fait éternuer…

Alpaga

- Elle a dû respirer les délicats effluves de mon déodorant.

Le Furet

- Bon, alors tais-toi et mouche ton nez !

(Il la paralyse.)

Alpaga

(Ouvrant la fenêtre)

- On y va, chef resplendissant ?

Le Furet

- Je te suis !

(Il fourre le paralyseur sous sa veste et ils sortent.)

 
 

 

Ce site n'est pas un site officiel mais une page personnelle exclusivement informative, sans aucune visée commerciale.

Tous les textes cités, les images reproduites et les droits relatifs à Fantômette sont la propriété exclusive des Auteurs et des Éditions Hachette.

Les ouvrages de la série Fantômette sont soumis à la Loi n°49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse.

fantômette fantomette mille pompons ! millepompons georges chaulet bibliothèque bibliotheque rose verte éditions editions hachette france loisirs le livre de paris casterman jeanne hives josette stéfani stefani philippe daure matthieu blanchin caribara claire lhermey anne hofer françois francois craenhals endry caribara ellipsanime julien magnat bloody mallory chastity blade femis kelly smith 31 juin films olivier assayas pyramide production productions pierre bannier microsociétés microsocietes  l'harmattan laurence decréau décreau décréau decreau françoise francoise ficelle boulotte mephisto méphisto oeil de lynx france flash mademoiselle bigoudi commissaire pomme le masque d'argent éric eric le furet alpaga bulldozer véra vera vérabova verabova söze soze framboisy littérature livre ouvrage roman bouquin aventure bande dessinée série serie télévisée televisee dessin animé anime animation cinéma cinema film enfants adolescents jeunes jeunesse aventurière justicière héros masqué héroïne masquée