Page 1 sur 1

Votez Fantômette!

MessagePosté: Mer Mar 08, 2006 10:58 pm
par Vanessa
oui oui je sais... mais j'ai pas trop le temps ni l'inspiration pour écrire la suite! ça vous dirait de continuer?



Prologue : Ficelle crève l'écran

"- ...Rendez-vous donc prochainement sur AdoStarTV pour notre future émission : Anima'star! Dix d'entre vous s'affronteront pour le titre d'animateur star, pendant dix semaines, dans un climat électrisant! Qui sera le lauréat d'Anima'Star? C'est peut-être vous! Ne manquez pas les castings!"
L'animateur, un jeune garçon plein de morgue, aux cheveux gominés d'un gris métallisé, disparaît de l'écran pour laisser place à une publicité pour Blondass, le shampooing des cheveux fadasses.
- Vous avez entendu? s'écrie la grande Ficelle avec enthousiasme. c'est abrahurissant! j'en suis toute émoustiflée!
- Il ne faut pas grand chose pour t'époustoufler, ma grande... si tu nous expliquais plutôt ce qui t'arrive? questionne Françoise, une jeune fille aux boucles brunes et à la mine éveillée. Elle s'adresse à son amie Ficelle, dont la silhouette dégingandée, la longue jupe vert foncé à la ramasse-poussière et la chevelure délavée évoquent un poireau.
- Ce qui m'arrive? Mais saperlipompon, tu n'as pas entendu ce que vient de dire Magic Ricky Silverstar à la télévision il y a une minute? A moi la gloriole et les chaudes bises! Je vais devenir une star...
- Il n'a pas dit cela! proteste énergiquement son amie Boulotte en croquant une barre de chocolat aux épinards confits. Il a parlé d'un casting pour un reality-show. Dix candidats juniors vont être sélectionnés, et le gagnant ou la gagnante pourra animer sa propre émission sur la chaîne AdoStarTV. D'ailleurs, je compte bien m'y inscrire.!
-Toi! s'esclaffe la grande Ficelle, ha! ha! et pourquoi pas Françoise? Tu ferais mieux de rester derrière ton vieux fourneau!
- Ma cuisinière toute neuve! s'indigne la gourmande. Avec rôtissoire, tournebroche, chaleur tournante, cuisson vapeur...
- Et quelle émission pourrais-tu animer?
- Une émission de cuisine, tiens! C'est très tendance, tu sais. Je donnerai mes recettes préférées, mes astuces, mes tours de main, mes restaurants préférés...
- Peuh! Mon émission à moi sera beaucoup plus tendancieuse. Je danserai la niguedouille, je parlerai de ma collection de chaussettes, de la chanteuse Belbulle de Savon, de la façon d'assortir la couleur de ses cheveux avec ses vêtements...
- Et tu penses être sélectionnée par le jury pour participer au reality-show? s'enquiert Françoise, dont les yeux noirs pétillent avec malice.
- Mais c'est une archi-certitude! Quand j'aurai ébloui le jury par mon talent innommable, il m'accordéonnera une émission pour moi toute seule!
- Allons, allons! Si le jury ne sélectionne que toi, le reality-show n'aura pas lieu d'être. Tu connais le principe : chaque semaine, chacun des candidats présentera en direct une séquence de son émission, et le moins convaincant sera éliminé. Les téléspectateurs voteront à l'aide de leur téléphone portable. Tu as intérêt à réunir ton fan-club avant de participer!
- Ciel jaune! si tous les écoliers de Framboisy votent pour moi, ainsi que tata Germaine, tata Agathe, tata Aglaé, tonton Arthur, tonton Filin...
- Les autres candidats n'ont qu'à bien se tenir! conclut Françoise, un rien de sarcasme dans la voix. D'ailleurs, si nous voulons nous inscrire, le casting le plus proche est à Paris, mercredi prochain. Il faudra y aller tôt pour éviter la foule!
- Bonne idée! approuve Boulotte, en partant après le petit déjeuner, on pourra auditionner dans la matinée et s'offrir un bon repas dans la capitale. Je connais un petit restaurant très alléchant...
- Tu comptes aussi passer l'auditorium, ma pauvre Françoise? tu feras pâle figure sous la flamme des projectionneurs! Je vais t'éclipser de ma géniale étincelle ficélienne...
- Laisse-moi au moins tenter ma chance! réplique la brunette d'un ton enjoué. Et puis, ajoute-t-elle comme pour elle-même, j'aimerais bien voir de près ce fameux Ricky Silverstar. Il ne me dit rien qui vaille, foi de F...
- Qu'est-ce que tu marmottes? demande la grande Ficelle.
- Rien du tout, ma grande. Je pensais tout haut, voilà tout.
- C'est bien de toi! Tu n'as jamais rien d'intéressant à dire, je ne sais même pas pourquoi tu veux auditurer. Ce n'est pas comme moi! Quand le public me verra danser la niguedouille... je crèverai l'écran, tiens!
Joignant le geste à la parole, la grande asperge se plante sur la pointe du pied gauche, mouline des bras et lance en l'air sa jambe droite... qui, entravée par sa longue jupe, manque son but et vient frapper de plein fouet l'écran du téléviseur! Celui-ci s'écrase sur le sol et Ficelle retombe sur son séant, en pleurant :
- Ouin!! je suis handicapée à vie! Ma carrière de star est brisée...

MessagePosté: Mer Aoû 02, 2006 8:20 pm
par Vanessa
Chapitre 1

- C'est scandiabolique! Cette Ondine Orestau y est depuis au moins une grande demi-heure. Il y a du favoritisme, c'est clair comme de l'eau de vaisselle. Mais je ne perds rien pour attendre! Comme il y a le train à grande vitesse, il y a la très grande Ficelle, comme dirait mon amie Annie Barbemolle! Je débite des âneries à la vitesse grand V, et il m'arrive aussi de dérailler...
Nous sommes dans les studios d'Anima'Star. La grande Ficelle, outrée, donne de la voix, au risque de se faire entendre du jury qui siège à quelques mètres. La petite salle dans laquelle se déroulent les castings est séparée de la salle d'attente par une porte automatique bleu électrique, sur laquelle s'étale le logo de Blondass, le sponsor de l'émission. Quelques dizaines de jeunes gens et de jeunes filles, qui attendent également de pouvoir tenter leur chance, subissent son verbiage, les uns avec amusement, d'autres l'air agacé.
-Son nom est Ondine de Haure, la reprend calmement Françoise. Et je ne vois aucune injustice : tous les candidats ont droit au même temps réglementaire. Ton tour viendra juste après.
- Et enchuite, che chera à moi, se réjouit Boulotte en mastiquant un morceau de nougat aux pois chiches. Che chuis chure que ma culture culinaire va les-j-echtomaquer!
- Hein? Quoi? s'exclame Ficelle. Je ne comprends pas un rien de ce que tu racontes, ma grosse! Si tu parles aux juristes la bouche pleine, ça m'étonnerait qu'ils veulent de toi comme future star des fourneaux!
Boulotte, la bouche pleine, s'apprête à protester, mais elle est coupée par l'intervention d'une hôtesse, qui claironne :
- Mademoiselle Ficelle, s'il vous plaît!
- C'est moi-même! Je suis la délicieuse Ficelle en personne! C'est mon tour? Je vais pouvoir éblouir le jury par ma sublimité magnanime! Je vais leur parler de ma collection de chaussettes désappariées, de mes plantations de spaghettis, de...
- Vous raconterez tout cela au jury, la reprend gentiment l'hôtesse, amusée, en la conduisant à l'entrée de l'auditorium. Bonne chance à vous, mademoiselle!
La porte automatique s'ouvre sans crier gare*, alors que Ficelle s'apprête à l'ouvrir et que la candidate précédente sort au même moment. Dans sa précipitation, la grande asperge manque de chuter, et s'agrippe malencontreusement à la dénommée Ondine de Haure. Celle-ci - une élégante jeune fille aux allures de mannequin - l'apostrophe, outrée :
- Tu ne peux pas faire attention? Tu viens de froisser ma robe de soie! Une robe signée Christophe Pimpan! Tu pourrais t'excuser, non?
- Heu, je suis confusément désolée, bredouille Ficelle... mes excuses les plus platoniques, non!... pardonne-moi platement, heu... ça ne va pas non plus...
La blonde et dédaigneuse Ondine s'éloigne en haussant ses belles épaules.
Les quatre membres du jury, hilares, ne perdent pas un mot de ce brillant échange. De gauche à droite, on peut reconnaître la chanteuse pop-rock Belbulle de Savon, l'acteur et humoriste Marc Demahiaux, le chorégraphe québécois Quentin Veult-Hinpeult et la journaliste Mélissandre Partayre.
Discrètement installée dans un coin de la salle, la célèbre psychologue Suzy Lépabien assiste à l'entretien. Dans un souci déontologique, la chaîne AdoStarTV l'a engagée pour veiller au bien-être des candidats. Réprimant à grand-peine son envie de rire, elle s'adresse avec bienveillance à l'infortunée sans-cervelle :
- Bonjour, mademoiselle! Je vous en prie, avancez-vous devant le jury et oubliez bien vite cet incident sans gravité. Mon nom est Suzy Lépabien, je suis la psychologue de l'émission Anima'Star. Mon rôle consiste à vous remonter le moral, jeune fille!
Fait exceptionnel, la grande fille en demeure bouche bée! Après quelques instants de stupeur, elle se reprend et s'exclame joyeusement :
- Bonjour, madame la psychoteuse! je suis fortement émotionnée... alors, on vous a embauchée RIEN QUE POUR MOI? J'ai donc l'étoffe d'une star?
Un quintuple éclat de rire accueille ces propos. Belbulle de Savon s'écrie :
- Absolument!
- Mais... mais... comment pouviez-vous deviner que je participerais à l'émission? interroge l'étournelle**.
- Mon métier est de tout savoir, réplique Mélissandre Partayre, un rien facétieuse.
- Vos talents comiques ne me sont pas inconnus, assure Marc Demahiaux.
- J'ai ouï dire que vous poussiez la chansonnette, hasarde Belbulle de Savon.
- Il paraît que vous dansez à la perfection! lance Quentin Veult-Hinpeult avec aplomb.
- Alors... je suis sélectionnée?
- A l'unanimité! déclarent les jurés d'une seule voix.

- Hip hip hip hourra!!! clame Ficelle à qui veut l'entendre en rejoignant ses deux amies. Je suis une vedette! J'ai l'étoffe d'une vraie star, cent pour cent synthématographique!
- Alors, tu es présélectionnée, ma grande? interroge Françoise, un rien de malice dans la voix.
- Oui, et on m'a même donné un César! on m'a dit de le garder pour pouvoir le présenter à la prochaine audition.
- C'est formidable, se réjouit Boulotte. Souhaitez-moi bonne chance!
- Mademoiselle Boulotte, s'il vous plaît! appelle l'hôtesse, avant de conduire la joufflue jusqu'à la porte bleue.
Il est toujours plus difficile de réussir un casting quand on a la malchance de succéder à un personnage désopilant et haut en couleurs! Mais la jeune gastronome s'est montrée tellement éloquente, elle a tant et si bien plaidé la cause de la grande cuisine, que le jury, impressionné, lui a accordé le fameux sésame. En vertu de la loi des séries, la candidate suivante a également été présélectionnée. Il paraît d'ailleurs qu'elle est l'auteur d'un coup de théâtre inouï, du jamais vu au cours d'un casting! Malheureusement, on n'a pas retrouvé trace de son audition dans les archives, et aucun extrait n'en a été diffusé par la suite.
Les sélections finales, qui se sont déroulées à huis clos, hors de la présence des caméras, ont également été favorables à nos héroïnes. Chacun des dix candidats retenus a su faire la preuve de son charisme et de son talent. Les jeunes téléspectateurs attendent maintenant avec impatience le moment de découvrir leurs visages!

* Comment une porte - fût-elle automatique - pourrait-elle crier gare? J'espère bien ne pas retrouver d'absurdités de ce genre dans vos rédactions! (note stylistique de Mlle Bigoudi)
** Féminin d'étourneau (note grammatico-zoologique de Ficelle)

MessagePosté: Sam Nov 04, 2006 4:57 pm
par Vanessa
C'est au coeur du centre historique de Rennes, capitale de la Bretagne, que se déroule la première d'Anima'Star, sponsorisée par Blondass (le shampooing des cheveux fadasses) . Sur les pavés de la place principale, entre la Mairie et l'Opéra, plusieurs milliers de fans se sont donnés rendez-vous pour assister en direct à la première d'Anima'Star. Contenus à grand-peine par des barrières, ils piaffent, se ruent les uns sur les autres, et hurlent à qui mieux mieux.
- Et maintenant, cher public, chers téléspectateurs! claironne Ricky Silverstar en brandissant son micro sur les marches de l'Opéra tel un magicien sa baguette, voici le moment que vous attendez tous avec impatience! Je vais vous présenter les lauréats de l'émission Anima'Star! Ils vont vous impressionner par leurs multiples talents! Vous pourrez suivre leurs performances jour après jour grâce à nos caméras! Vous les verrez progresser, vous les encouragerez par vos votes! Et dans dix semaines... il n'en restera qu'un, ou il n'en restera qu'une! On applaudit bien fort les dix candidats!
La foule amassée de part et d'autre des barrières exprime son enthousiasme avec force sifflets et ovations.
Les candidats, cachés individuellement dans des loges à l'intérieur de l'Opéra, attendent leur tour.
- Le temps est venu d'accueillir notre première candidate : Ficelle!!!!
Le public applaudit à tout rompre.
Dans sa loge, rongée par le trac, Ficelle fait les cent pas. Un jeune homme aux allures de groom, qui répond au doux nom de Geoffroy-Firmin Peulaporte*, frappe à son huis** :
- C'est à vous, mademoiselle!
- A moi? Déjà? C'est épouvantail, je ne suis pas prête! Où est mon discours? Mon maquillage n'a pas coulé?
-Vous êtes parfaite, mademoiselle Ficelle, sussurre le jeune homme. Surtout, restez naturelle. Vous êtes la première à être appelée, c'est un avantage!
- Ciel jaune! C'est sûrement parce que je suis la meilleure! Anima'Star, me voici!
- Je vais vous escorter jusqu'aux marches... Faites attention à bien marcher avec vos talons aiguille !
-Mes talons d'anguille? Ce n'est pas très gentil, monsieur Parlaporte! Je vous assure que j'ai l'allure d'une vraie mannequine... Aaaaaah!!!!
Sous l'effet d'un quelconque obstacle, la grande péronnelle perd pied et tombe au bas des marches de l'Opéra. Sa chute inopinée fait sensation! Les spectateurs présents se bousculent pour huer la maladresse de la grande fille et la photographier, certes par traîtrise, mais surtout par le truchement de leurs téléphones portables***.
Sa première mission accomplie, Geoffroy-Firmin Peulaporte fait volte-face, et repart en sifflotant la niguedouille. Il doit se dépêcher d'aller chercher le deuxième candidat.
Ricky Silverstar s'autorise un léger sourire et marque un léger temps d'arrêt avant de porter secours à la jeune ahurie qu'il aide à se relever et à monter sur l'estrade :
- Voilà une entrée renversante! J'espère que tu nous réserves encore beaucoup de surprises, chère Ficelle!
La naïve Ficelle ne sait pas très bien si l'animateur se moque d'elle, ou bien s'il admire son talent, aussi inné qu'involontaire, pour se donner en spectacle.
- Heu... je vais faire de mon mieux, m'sieur Magic!
- Il est temps maintenant de nous en dire plus long sur toi. Peux-tu te présenter en quelques mots?
- Je suis... l'étonnante, l'unique, l'incomparable Ficelle! Toujours émiettée, jamais régalée! Méfiez vous des irritations!
- Et quel style d'émission voudrais-tu animer?
- Je voudrais faire un show sur des sujets très ecclésiastiques, m'sieur Silvester!
- Eclectiques, peut-être? la reprend froidement Ricky Silverstar.
- C'est ça! Je vais expliquer aux télespectateurs comment danser la niguedouille, interviewer le grand couturier Christophe Pimpan, je parlerai de ma collection de chaussettes rayées...
- Vaste programme! l'interrompt sèchement l'animateur. Il ne me reste qu'à te souhaiter bonne chance, Ficelle! On applaudit bien fort notre première candidate! Tu peux aller t'asseoir... Nous allons passer à présent au candidat numéro deux...
Le candidat numéro deux, un certain Maël Strom, monte à son tour sur le podium. C'est un jeune garçon souriant, au style excentrique, qui se présente comme un futur animateur scientifique. Ses lunettes rondes lui mangent la moitié du visage. il arbore un énorme noeud papillon bariolé de couleurs vives, une redingote aux motifs interstellaires et un pantalon trompette orné de planètes et de vaisseaux spatiaux.
La troisième candidate, une jeune ballerine dénommée Clara Besk, fait une entrée virevoltante. Petit rat de l'Opéra National de Goujon-sur-Epuisette, elle souhaite devenir danseuse étoile, et, accessoirement, animer une émission vouée à l'art chorégraphique.
Puis arrive Youenn Tapadvenn, revêtu d'un costume traditionnel et soufflant dans un biniou, qui se propose d'initier les téléspectateurs d'Anima'Star aux beautés de la culture bretonne et celtique. Les Bretons, largement majoritaires dans le public, l'acclament chaleureusement.
La cinquième candidate en lice n'est autre qu'Ondine de Haure. Ricky Silverstar, qui semble déjà la connaître, la désigne comme un jeune mannequin promis à une brillante carrière. Elle-même, s'enorgueillissant de sa collaboration avec Christophe Pimpan, s'annonce comme une future styliste au talent futuriste, et déclare vouloir présenter une émission dédiée à la mode.
La sixième candidate est Boulotte! Rayonnante, elle exprime sa joie d'avoir été sélectionnée, et espère avoir la chance de pouvoir partager avec la France entière, pays gastronomique s'il en est, sa passion dévorante pour la grande cuisine.


* encore faut-il l'appeler! (note logique de Ficelle)
** terme d'ancien français désignant une porte (note de Mlle Bigoudi)